Chroniques·Séries

[Série] Skam

Salut tout le monde ! Voilà une série que vous ne connaissez sûrement pas – c’était également mon cas jusqu’à il y a deux mois – car il s’agit d’une série norvégienne. Et on ne va pas se mentir, personne ne regarde de séries en norvégien sous-titrées anglais sur Dailymotion avec de la pub toutes les dix minutes… Sauf que cette série, c’est un incontournable ici, et un très bon moyen d’en apprendre plus sur la culture norvégienne – comme par exemple Russefeiring, la fête des élèves de dernière année de lycée.

5932-skam-streaming-01
Chris, Vilde, Eva, Noora, Sana

Composée de 4 saisons, cette série, aujourd’hui terminée, suit la vie de lycéens à Oslo. On change de personnage principal à chaque saison, je vais donc découper ma chronique en 4. Skam se regarde vraiment rapidement, 10 épisodes de 20-30 minutes par saison.

La particularité de cette série est que lors de sa diffusion (2015-2017), les spectateurs pouvaient suivre en temps réel les échanges des personnages de la série sur les réseaux sociaux, avant l’épisode du vendredi qui reprenait tout ce qui avait été dit dans la semaine. C’est un bon moyen pour rapprocher les personnages des spectateurs, ça devait être sympa à vivre !

Attention aux spoilers si vous lisez entièrement la chronique sans avoir tout regardé !

Saison 1

La saison 1 se concentre sur Eva mais on rencontre tous les autres personnages par la même occasion. On suit sa rentrée au lycée, ses nouveaux amis, les histoires avec son copain Jonas. Des scénarios vus et revus, mais qui ont quand même quelque en plus, sûrement le charme norvégien. 😛 Les personnages sont attachants et le format des épisodes et bien sympa : ils sont courts et filmés de telle sorte que ça fait très vrai.

Les cinq filles décident de former un groupe pour préparer Russefeiring, la fête nationale le 17 mai. Voilà la tradition : les élèves en dernière année de lycée, appelés les Russ, font la fête tous les soirs pendant les 3 semaines qui précèdent la Fête nationale, pour terminer en beauté le 17 mai avec une parade dans des bus ou voitures customisés. Cette fête semble être une institution ici en Norvège, hâte de voir le phénomène en vrai !

Saison 2

Cette saison se concentre sur Noora, qui était déjà mon personnage préféré dans la saison 1. J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur elle et sur sa vie et rencontrer ses colocataires. Elle est pleine de beaux principes et essaie de vivre sa vie en les suivant du mieux possible et elle m’a inspirée plus d’une fois. Concernant William, ç’a été un peu plus compliqué. Je ne le supportais pas dans la saison 1 – surtout sa mèche, non mais sérieux, quel cliché – puis, comme Noora, on apprend à mieux le connaître et j’ai fini par l’apprécier. J’ai beaucoup aimé leur couple, leur complicité. La fin de saison a été mouvementée, notamment avec l’arrivée du frère de William, qui a posé pas mal de soucis.

J’ai moins aimé Eva dans cette saison, je l’ai trouvée assez superficielle. Sana, quant à elle, se dévoile (oups, désolée pour ce jeu de mots involontaire et de mauvais goût 😛 ) avec un « côté gentil et humain » qu’on ne lui connaissait pas dans la saison 1 ! J’ai vraiment hâte d’en apprendre plus sur elle dans la saison 4. Vilde aussi m’a fait bonne impression à la fin de la saison, où elle se reprend en main, se fait plus confiance et  devient indépendante. Une bonne chose !

Saison 3

Pendant ces 10 épisodes, on en apprend plus sur Isak, le meilleur pote de Jonas, assez secondaire jusque là. Dans cette saison, on suit son cheminement alors qu’il se découvre être homosexuel et va mettre du temps à s’accepter ainsi. Even fait son entrée dans Skam, tout comme Magnus et Mahdi, les autres amis de la bande. Ils sont assez attachants mais pas autant que les filles, et elles m’ont beaucoup manquées dans cette saison plus tournée sur le groupe des garçons. On voit tout de même Sana, avec qui Isak développe des liens d’amitié, mais elle reste secondaire.

J’ai moins aimé cette saison que les précédentes, les épisodes étaient (trop ?) courts et les personnages m’ont à moitié convaincue – sauf Eskild, que j’aime de plus en plus. On a quand même droit à de très belles leçons de vie, comme d’habitude, et une authenticité dans le scénario et le filmage qui fonctionne très bien. On en redemande !

Saison 4

J’ai débuté cette saison avec l’envie de la regarder au plus vite et l’appréhension de m’approcher de la fin.

Sana était un personnage mystérieux dans la première saison, dont on a pu commencer à voir le vrai visage dans les saisons 2 et 3, juste assez pour nous donner l’envie de cette saison 4. Et ça n’a pas raté ! On apprend à la connaître telle qu’elle est réellement et non pas d’après ce qu’elle veut bien montrer. J’ai beaucoup aimé voir son quotidien, sa vie au lycée puis sa pratique de la religion, ce qu’elle pouvait ressentir et surtout, les difficultés que cela représente d’être musulmane pratiquante dans une société qui ne l’est pas du tout. On a eu droit à des « questions bêtes » de la part de Vilde, mais qui font du bien car ont permis de déconstruire pas mal d’idées reçues sur la religion.

Youssef est très attachant et leur relation est vraiment mignonne, belle et poétique. Par contre, Elias, le frère de Sana, m’a fait soupirer plus d’une fois ; je l’ai trouvé lourd et pas franchement intéressant, avec un comportement de bébé par moments, sans qu’on n’ait droit à plus d’explications… dommage !

Le dernier épisode était géant ! J’ai beaucoup aimé ces mini-focus sur les personnages qui n’ont pas eu droit à leur propre saison, la scène finale chez Sana était géniale, et un super clin d’œil avec le discours de Jonas qui termine la série, tout comme il l’avait commencée, avec un discours : la boucle est bouclée.

En bref

Pourquoi regarder Skam ?

  • parce que c’est une série authentique où les acteurs ont l’âge de leurs personnages, et où les émotions et problèmes sont réalistes – on s’identifie donc très facilement aux personnages
  • pour en apprendre plus sur la culture et la langue norvégiennes
  • parce que le norvégien c’est marrant, vous pouvez le voir avec le petit extrait de toutes les fois où Noora dit « nei » (non) dans la saison 2.

J’espère vous avoir donné envie de regarder cette série si vous ne l’avez pas déjà fait !

Bisous fruités,

Naïma

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s