Style de vie

Le féminisme n’est pas un gros mot

Oui, oui, vous avez bien lu. 😉

Dans cet article, je vais vous parler du féminisme, ou plutôt, de mon féminisme, car il existe autant de façons d’être féministe qu’il y a de personnes pour le critiquer.

Mais avant ça, la question que tout le monde se pose – ou plutôt, que pas assez de personnes se posent, sinon on n’en serait pas à devoir expliquer en quoi le féminisme n’est pas quelque chose de négatif – qu’est-ce que le féminisme ?

Mouvement social qui a pour objet l’émancipation de la femme, l’extension de ses droits en vue d’égaliser son statut avec celui de l’homme, en particulier dans le domaine juridique, politique, économique; doctrine, idéologie correspondante.

Source : Centre national de ressources textuelles et linguistiques

Le CNRTL pose donc cette définition du féminisme. Je ne sais pas vous, mais moi, ce que je lis, c’est « en vue d’égaliser son statut avec celui de l’homme ». Voilà ! c’est tout ! rien d’autre ! et c’est ça qu’on a perdu de vue : le féminisme ne rime pas avec la volonté des femmes de devenir supérieures aux hommes. Il est vrai que certaines féministes adoptent des comportements ou paroles qui vont dans ce sens, mais ça ne remet pas en question le mouvement dans son entier – ce serait trop facile et injuste. Comme je le disais plus haut, il existe beaucoup de façons différentes d’être féministe et dans un mouvement aussi ample et diversifié, c’est normal que des divergences se créent. Lire la suite « Le féminisme n’est pas un gros mot »

Publicités